Pleins feux sur le numéro thématique des Cahiers canadiens de sociologie « Les afro-canadiens, le genre et la sexualité »

Faits Saillants, Panélistes et plénières

Ce panel mettra l’accent sur l’unique contribution à point nommé du numéro thématique des Cahiers canadiens de sociologie intitulé « Les afro-canadiens, le genre et la sexualité », qui constitue le premier numéro thématique axé sur les afro-canadiens. Ce numéro thématique, dirigé par des chercheurs invités, marque la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine des Nations Unies (2015-2024) et améliore l’état des connaissances sur le genre et la sexualité dans les communautés afro-canadiennes. Ce numéro thématique présente des études qualitatives effectuées en Nouvelle-Écosse, au Québec, en Ontario, et en Colombie-Britannique et examine des sujets tels que l’éducation, les interventions policières, l’agentivité sexuelle, et les relations amoureuses. Les auteurs des cinq articles discuteront des résultats de leur recherche, de leurs implications politiques, et de leurs contributions aux connaissances dans les domaines de la sociologie, des études de genre et des femmes, et des études des Noirs. Vous trouverez ci-dessous un bref sommaire des présentations des auteurs de chaque article :

  • L’article de Jessica Bundy explore les expériences et les rapports des femmes noires avec la police de Digby en Nouvelle-Écosse à partir de la théorie critique de la race.
  • L’article de Gina Lafortune, adoptant une approche intersectionnelle, décline comment le genre affecte les trajectoires scolaires des étudiants d’origine haïtienne au CÉGEP à Montréal.
  • Carl James mobilise la théorie critique de la race et la théorie du positionnement pour décrire comment les garçons noirs inscrits au cycle intermédiaire à Toronto se positionnent socialement pour effectuer la transition vers le cycle secondaire.
  • L’article de Husbands et collègues passe en revue les conceptions communes de la sexualité et de l’agentivité sexuelle chez les hommes noirs à Toronto, des conditions structurelles qui affectent leur bien-être, et des masculinités émergentes qui offrent de nouvelles façons d’aborder la prévention du VIH.
  • Gillian Creese combine l’intersectionnalité et le féminisme critique de la race afin d’illustrer comment les discours genrés et sexualisés concernant les Noirs influencent le quotidien et les relations amoureuses des jeunes adultes noirs à Vancouver.

Les directeurs invités du numéro, Dr Johanne Jean-Pierre et Dr Lance McCready, concluront brièvement le panel avec quelques réflexions.

Ce panel est co-parrainé par le comité d’équité et le comité des politiques, de l’éthique et des questions professionnelles de la Société canadienne de sociologie en partenariat avec le Black Canadian Studies Association.

Tags: Equality / Inequality, Gender and Sexuality, Race and Ethnicity

Organizateurs: Johanne Jean-Pierre, Ryerson University, Lance McCready, University of Toronto