Current Issue

 

Canadian Review of Sociology
Revue canadienne de sociologie

May / Mai 2015
Volume / Volume 52
Issue / Numéro 2

 

Original Articles / Articles Originaux

Political Pugilists: Recuperative Gender Strategies in Canadian Electoral Politics
Elise Maiolino115 - 133

This paper offers the concept recuperative gender strategies to describe how political leaders work to restore their public gender identities. The author examines a charity-boxing match between two Canadian politicians, Justin Trudeau and Patrick Brazeau. Trudeau is the current leader of the Liberal Party of Canada and son of former Prime Minister, Pierre Trudeau. Brazeau was a Conservative Senator. Through a discourse analysis of 222 national newspaper articles published on the match, this paper chronicles Justin Trudeau's transition from "precariously masculine" to "sufficiently masculine" and discusses the significance of this transformation for Trudeau's suitability for Liberal Party leadership.

Cet article propose le concept de stratégies de récupération des sexes pour décrire et expliquer comment des dirigeants politiques travaillent à rétablir leurs identités sexuelles publiques. J'analyse la couverture médiatique du combat de boxe caritatif datant de mars 2012 et opposant deux politiciens canadiens : Justin Trudeau, le chef du Parti libéral du Canada, et Patrick Brazeau, un sénateur conservateur. En m'appuyant sur une analyse de discours de 222 articles de journaux nationaux publiés au sujet de ce combat, je détaille la transition de Justin Trudeau d'une forme de masculinité « précaire » à une « masculinité suffisante », et je discute de l'importance de cette transformation pour l'aptitude perçue de Trudeau comme chef du Parti libéral.

Class Position and Musical Tastes: A Sing-Off between the Cultural Omnivorism and Bourdieusian Homology Frameworks
Gerry Veenstra134 - 159

The longstanding debate between the homology and omnivorism approaches to the class bases of cultural tastes and practices rages on in cultural sociology. The homology thesis claims that class positions throughout the class hierarchy are accompanied by specified cultural tastes and specialized modes of appreciating them while the cultural omnivorism thesis contends that elites are (increasingly) characterized by a breadth of cultural tastes of any and all kinds. This study tests the applicability of these theses to musical tastes in Canada through the application of multiple correspondence analysis, latent class analysis, and logistic regression modeling to original telephone survey data (n = 1,595) from Toronto and Vancouver. I find that musical omnivorism, an appreciation for diverse musical styles, is not dispersed along class lines. Instead I find a homology between class position and musical tastes that designates blues, choral, classical, jazz, musical theater, opera, pop, reggae, rock, and world/international as relatively highbrow and country, disco, easy listening, golden oldies, heavy metal, and rap as relatively lowbrow. Of the highbrow tastes, all but jazz are disliked by lower class people, and of the lowbrow tastes, country, easy listening, and golden oldies are concurrently disliked by higher class people. Consistent with the homology thesis, it appears that class position is aligned with specific musical likes and dislikes.

Le vieux débat entre les approches de l'homologie et de l'omnivorisme aux bases des classes des goûts et des pratiques culturels fait rage dans la sociologie culturelle. La thèse de l'homologie prétend que les positions des classes à travers la hiérarchie des classes sont accompagnées par des goûts culturels spécifiés et des modes spécialisés permettant leur appréciation. La thèse de l'omnivorisme culturel, en revanche, soutient que les élites sont (de plus en plus) caractérisées par un éventail de goûts culturels de toutes sortes. Cette étude expérimente l'applicabilité de ces thèses aux goûts musicaux au Canada à travers l'application de l'analyse des correspondances multiples, de l'analyse des classes latentes et du modèle de régression logistique aux données d'origine de l'étude collectées par téléphone (n = 1,595) de Toronto et de Vancouver. Je me rends compte que l'omnivorisme musical, une appréciation de styles musicaux divers, n'est pas dispersé le long des classes sociales. Bien au contraire, je trouve qu'il existe une homologie entre la position des classes et les goûts musicaux qui désigne les blues, la chorale, la musique classique, le jazz, le théâtre musical, l'opéra, la pop, le reggae, le rock et la musique du monde/internationale comme des styles des classes au niveau intellectuel relativement élevé. Cette homologie désigne la country, la disco, la musique d'ambiance, les anciens succès, le heavy metal et le rap comme des styles des classes au niveau intellectuel relativement bas. Des goûts des classes au niveau intellectuel élevé, tous les styles à l'exception du jazz ne sont pas appréciés de la basse classe. De même, des goûts des classes au niveau intellectuel bas, le country, la musique d'ambiance et les anciens succès ne sont pas appréciés de la haute classe. Selon la thèse de l'homologie, il apparaît que la position des classes est fonction des préférences et des aversions musicales spécifiques.

Factory to Faculty: Socioeconomic Difference and the Educational Experiences of University Professors
Timothy J. Haney160 - 186

Numerous essays exist on the lived experiences of academics from working-class or poverty-class origins. Yet, to date, there exists no systematic analysis of the class origins of university faculty members. This study utilizes surveys from a random sample of full-time university professors at all 95 Canadian universities affiliated with the Association of Universities and Colleges of Canada (AUCC) to analyze the ways in which socioeconomic background impacts experiences within university and graduate school. Findings indicate that several measures of socioeconomic background are indeed significant predictors of this experience. Qualitative data reveal that working-class faculty members are hyper-aware of the ways in which their class backgrounds affected their educational trajectories; while conversely, academics from middle-class backgrounds were also reflective about the ways in which they were privileged. The paper concludes with implications for developing public policy that shifts focus away from apolitical discussions of diversity, toward promoting inclusivity for those from working-class or lower-income backgrounds.

Il existe de nombreux travaux concernant les expériences vécues par des académiques qui font parties de différentes classes sociales, particulièrement les classes ouvrières. Par contre, jusqu'à date, il n'existe aucune analyse systématique concernant les classes d'origines des membres du corps professoral qui travaillent aux universités. Cette étude utilise des enquêtes qui ont été obtenues avec un échantillon aléatoire de professeurs qui travaillent à temps plein aux 95 universités Canadiennes affiliées avec "L'association des Universités et Collèges du Canada" (AUCC). Cette étude analyse les façons que le statut socio-économique de la famille affecte les expériences à l'université et aux études supérieures. Les résultats quantitatifs démontrent que plusieurs mesures de statut socio-économique prédisent ces expériences. En plus, les résultats qualitatifs démontrent que les membres du corps professoral qui viennent la classe ouvrière sont très conscients des façons que leur statut socio-économique affecte leurs trajectoires académiques. Par contre, les membres du corps professoral qui viennent la classe moyenne sont aussi conscients et même réfléchissant des façons qu'ils sont privilégiés à cause de leur statut socio-économique. Les résultats indiquent la nécessité de développer des politiques publiques qui détourne l'attention et les discussions apolitiques sur la diversité, aux discussions sur les façons de promouvoir, aux universités, l'inclusion de ceux qui viennent des milieux socio-économiques inférieurs et défavorisés.

Métier de sociologue, approche inductive et objet d'analyse. Brèves remarques à partir de Bourdieu
Jacques Hamel187 - 200

This article seeks to reveal the role played by the inductive approach in sociology. Grounded Theory assumes its full importance in formulating sociological explanations. However, the theory does pose a problem, in that the "method" is not based on clearly defined operations, which remain implicit. This article attempts to show that the object of analysis-what is being analyzed-makes perceptible the operations implicitly conceived by the analyst, based on Grounded Theory. With qualitative analysis software, such as Atlas.ti, it is possible to shed light on these operations. The article is illustrated by the theory of Pierre Bourdieu and the epistemological considerations he developed as a result of his qualitative inquiry, La Misère du monde.

Cet article cherche à montrer le rôle que joue l'approche inductive en sociologie. La Grounded Theory revêt son importance pour formuler l'explication sociologique. Celle-ci pose toutefois problème. En effet, la «méthode» ne repose pas sur des opérations clairement définies et celles-ci restent implicites. Dans cet article, on cherche à montrer que l'objet d'analyse-ce sur quoi porte l'analyse-rend perceptibles les opérations que l'analyste conçoit implicitement en s'appuyant sur la Grounded Theory. Les logiciels d'analyse qualitative, comme Atlas.ti, permettent d'autre part de les mettre en évidence. L'article est illustré par la théorie de Pierre Bourdieu et les considérations épistémologiques qu'a développées cet auteur à la suite de son enquête qualitative sur la Misère du monde.

Introduction: Critical Feminist Sociologies of Families, Work, and Care
Kate Bezanson, Andrea Doucet, Patrizia Albanese201 - 203
Feminism on Family Sociology: Interpreting Trends in Family Life
Bonnie Fox204 - 211
Feminist Scholarship and Family Sociology: New Ways of Thinking, Outstanding Questions
Meg Luxton212 - 221
Family Finances: Fragility, Class, and Gender
Ann Duffy, June Corman, Norene Pupo222 - 231
Raising Children to Cope with Climate Change?
Margrit Eichler232 - 240